#64953
Lien d'origine : viewtopic.php?f=2&t=12768


Au Nom d'Allah l'Abondamment Miséricordieux, l'Intensément Miséricordieux.
Toutes les louanges appartiennent à Allah le Seigneur des Mondes.
Ô Allah envoie Tes prières sur Muhammad et la Famille de Muhammad les Imams et les Mahdis.

Le Plus Grand Messager d'Allah ; Muhammad (pslsf), dans la nuit de sa mort, a dicté son Saint Testament à l'Imam Ali (psl), jusqu'à ce qu'il atteigne l'endroit où il (pslsf) dit :
''...... ce sont les Douze Imams. Puis il y aura douze Mahdis après lui, donc si la mort vient à lui, qu'il le donne à son fils, le premier des rapprochés, il a trois noms, un comme le mien et celui de mon père : Abdullah, Ahmed, et le troisième est Mahdi, et il est le premier des Croyants''
– Source: Al-Ghaybah par al-Toosi page 150

L'Imam Ahmed alHassan (psl) le chef des Bannières Noires bénies de l'Est a déclaré que Abdullah Hashem est le second Mahdi (psl), et qu'il est ''Abdullah'' mentionné dans le Saint Testament du Prophète Muhammad (pslsf).

Les partisans du bureau maudit de Najaf nous disent : ''Comment Abdullah Hashem peut-il être ''Abdullah'' mentionné dans le testament du Messager d'Allah Muhammad (pslsf) ? Les trois noms mentionnés dans le testament appartiennent uniquement au premier Mahdi ; L'Imam Ahmed alHassan psl''. - Fin de leurs mots.

InshaAllah ces postes tentent de clarifier et prouver que les trois noms mentionnés dans le testament (Ahmed, Abdullah, et Mahdi) appartiennent à trois personnages différents (et ils sont le premier Mahdi Ahmed alHassan psl, le second Mahdi Abdullah Hashem (psl), et le troisième Mahdi, Mahdi (psl)).

Premièrement : Personne ne peut-être le premier à prétendre que son nom est le nom mentionné dans le Saint Testament sauf le prétendant légitime. Et si vous dîtes le contraire de ceci, alors vous accuseriez Allah (swt) d'égarer les gens (loin est-Il (swt) de cela).

Le Testament a été écrit par le Prophète d'Allah (pslsf) dans les derniers jours de sa vie, et le Prophète Muhammad (pslsf) a décrit son testament comme étant ''une protection contre l'égarement'' pour celui qui s'y attache fermement. Et ceci est mentionné dans les livres les plus authentique des Sunnites aussi bien que dans les livres les plus authentiques des Chiites.

Le fait que le Prophète (pslsf) décrit ce Testament comme étant ''une protection contre l'égarement'' signifie qu'il est IMPOSSIBLE que quiconque puisse prétendre ce Saint Testament excepté le propriétaire légitime. Le Messager d'Allah (pslsf) ne parle pas de son propre désir, plutôt c'est une inspiration lui étant inspirée par Dieu (swt) [comme mentionné dans le Saint-Coran].

Et quiconque dit qu'un faux prétendant peut être le premier à prétendre qu'il est celui mentionné dans le Testament, alors cela serait une accusation envers Dieu (sw)t qu'Il égare les gens qui se sont fermement tenus au Testament que Son Prophète (pslsf) a décrit comme étant une protection contre l'égarement pour quiconque s'y tient fermement ! Et loin est Dieu (swt) de cela.

Donc Allah (swt) doit protéger et sauvegarder ce Saint Testament jusqu'à ce que la finalité de celui-ci soit remplie. Plutôt Il (swt) dit dans le Saint-Coran : {Et s'il avait inventé de fausses paroles Nous concernant (en Notre nom) * Nous l'aurions saisi de la main droite * Puis certes Nous aurions coupé son artère vitale.} [Saint-Coran 69:44-46]

Donc Allah (swt) promet que si quelqu'un prétendait faussement en Son nom, Il (swt) couperait sa vie et Il (swt) couperait sa vie avant même qu'il ne rende publique sa revendication (si c'était une fausse revendication) comme mentionnée par l'Imam Ahmed alHassan (psl) et les Ahlul Bayt (pse). Mais il y a eu beaucoup beaucoup de fois où des gens faux ont prétendu qu'ils étaient des messagers de Dieu ou des prophètes de Dieu ou qu'ils étaient le Mahdi ou ou ou, et leur vie n'avait pas été coupée par Dieu.

Donc qu'est ce qu'Allah (swt) veut dire par le Saint verset mentionné au-dessus ? Il (swt) veut dire qu'Il couperait la vie de ceux qui revendiqueraient faussement quelque chose qu'Il (swt) a promis d'être une protection contre l'égarement, qu'Il (swt) a garanti comme une preuve sur le peuple, comme le Testament du Prophète Muhammad (pslsf), Il (swt) couperait leur vie (signifiant prendre leur vie, les faire mourir) avant même qu'ils ne rendent publique leur revendication, car Dieu (swt) a promis que tenir ferme à ce Testament est une protection contre l'égarement donc Il ne laisserait personne le revendiquer faussement.

Donc quiconque peut prétendre être le Mahdi, et c'est arrivé plusieurs fois dans le passé. Mais personne n'a JAMAIS prétendu être ''Ahmed'' mentionné dans le Saint Testament du Prophète Muhammad (pslsf) qui est décrit par lui (pslsf) comme étant une protection contre l'égarement, excepté Ahmed Alhassan (psl) qui a été le premier à avoir revendiqué cela.

Et en tant que tel, personne n'a jamais prétendu être ''Abdullah'' mentionné dans le Saint Testament du Prophète Muhammad (pslsf) excepté Abdullah Hashem Aba alSadiq (psl) par la commande de l'Imam Ahmed alHassan (psl) le chef des Bannières Noires Bénies de l'Est.

L'Imam al-Sadiq (psl) a dit : ''En effet personne ne peut jamais revendiquer cette affaire sauf son propriétaire légitime, autrement Allah coupera sa vie (le faisant mourir)'' . Source : Al-Kafi par al- Kulayni, volume 1, page 372.

Par conséquent, il est impossible, selon le Saint-Coran et selon les Hadiths des Ahlul Bayt (pse), que quiconque puisse être le premier à revendiquer un texte divin (comme le Saint Testament du Prophète Muhammad (pslsf) qui est décrit d'être une protection contre l'égarement pour quiconque y tient fermement), sauf son propriétaire légitime.

Et par conséquent, l'Imam Ahmed alHassan (psl) est en effet Ahmed qui est mentionné dans le Saint Testament, et en effet Abdullah Hashem (psl) est Abdullah qui est mentionné dans le Saint Testament.

Ceci nous amène au second point : Ou est Abdullah Hashem (psl) dans le Saint Testament ?


Le Plus Grand Messager d'Allah ; Muhammad (pslsf), dans la nuit de sa mort, a dicté son Saint Testament à l'Imam Ali a.s., jusqu'à ce qu'il atteigne l'endroit où il (pslsf) dit :
''....... ce sont les Douze Imams. Puis il y aura douze Mahdis après lui, donc si la mort vient à lui, qu'il le donne à son fils, le premier des rapprochés, il a trois noms, un comme le mien et celui de mon Père : Abdullah, Ahmed, et le troisième nom est Mahdi, et il est le premier Croyant'' Source Al-Ghaybah par al-Toosi page 150


Les négateurs ont objecté contre nous en disant : ''Les trois noms appartiennent au premier Mahdi Ahmed alHassan psl, et la preuve de cela est que le Messager d'Allah pslsf a dit (''Alors qu'il le donne à son fils''), et (''et il est le premier des croyants ''), donc comment pouvez-vous dire que Abdullah Hashem est Abdullah mentionné dans le Testament même si le Prophète pslsf parle au singulier et non au pluriel !'' - Fin des mots des négateurs.

Maintenant ces négateurs sont juste comme les Chiites Duodécimains qui objectaient contre l'Imam Ahmed al-Hassan (psl) quand il (psl) utilisait les narrations suivantes comme une preuve pour lui- même : (Le Commandant des Croyants l'Imam Ali (psl) a dit : Un homme de mes fils émergera à la fin des temps....[jusqu'à ce qu'il dise]...il a deux noms, un nom sera caché, et un nom sera annoncé. En ce qui concerne le nom caché il est Ahmed, et en ce qui concerne le nom annoncé il est Muhammad...) - Kamul Din wa Tamamul N'ima – par Sheikh al-Suduq- page 635, et la narration de l'Imam Baqir (psl) quand il a dit : ''Le Qa'im a deux noms, un nom sera caché, et un nom sera annoncé. En ce qui concerne le nom caché il est Ahmed, et en ce qui concerne le nom annoncé il est Muhammad..) Kamul Din wa Tamamul N'ima – par Sheikh al-Suduq – Volume 2 – Page 635, porte 57.

Et l'Imam Ahmed alHassan (psl) a argumenté contre les Chiites Duodécimains qu'il est ''Ahmed'' mentionné dans les deux narrations ci-dessus.

Les Chiites Duodécimains ont objecté contre l'Imam Ahmed alHassan (psl) disant que l'Imam Ali (psl) a dit ''un homme de mes fils'' et pas ''deux hommes de mes fils'', et que l'Imam al-Baqir (psl) a dit : ''Le Qa'im a deux noms..'', et pas ''les deux Qa'ims'', ni ''les Qa'ims'' !! Donc le point qu'ils essaient de faire est que le mot ''un homme'', et ''le Qa'im'' est singulier, et pas pluriel, donc cela ne fait référence qu'à un seul homme (l'Imam Mahdi (psl)), et non pas à l'Imam Mahdi (psl) et Ahmed alHassan ! (Ceci est leur argument contre l'Imam Ahmed alHassan (psl))

N'est-ce pas le même argument que certains ''Ansars'' utilisent aujourd'hui contre Aba alSadiq Abdullah Hashem (psl) lorsqu'il argumente contre eux par le fait qu'il est Abdullah qui est mentionné dans le Saint Testament du Prophète Muhammad (pslsf) qui protège de l'égarement ?

Donc comment l'Imam Ahmed al-Hassan (psl) et les ''Ansars'' ont-ils répondu aux Chiites Duodécimains quand ils objectaient contre lui psl en utilisant l'argument ci-dessus ? L'Imam (psl) et les ''Ansars'' ont répondu en disant ce qui signifie que les paroles des Imams Infaillibles sont interprétés sur 70 faces (ont 70 significations), comme l'Imam al-Sadiq (psl) a dit, et cela dépend s'il y a des croyants qui seraient en mesure de porter/gérer leurs paroles ou non, et que les Infaillibles (pse) utilisent un discours allégorique afin de sauvegarder et protéger l'affaire jusqu'à ce que son temps arrive et jusqu'à ce que les gens pouvant la porter/gérer (les paroles des Imams (pse)) arrivent, et que la phrase : ''Le Qa'im a deux noms'', signifie que le Qa'im a deux personnages ; donc ''un nom sera annoncé'' signifie qu'un personnage sera annoncé, et il est Muhammad ibn alHassan alAskari (psl), et ''un nom sera caché'', [color=#FF00FF]signifie qu'un personnage sera caché jusqu'à ce qu'il apparaisse avec le Saint Testament qui protège de l'égarement et l'utilise comme une preuve sur les gens, et que ce personnage caché est Ahmed (psl) mentionné dans le Saint Testament.[/color]

Donc en tant que tel est l'affaire du Testament qui protège de l'égarement ; ''trois noms'' signifie ''trois personnages'' ; Ahmed, Abdullah, et Mahdi (paix soit sur eux tous). Ahmed psl est le premier Mahdi. Abdullah (psl) est le second Mahdi. Mahdi (psl) est le troisième Mahdi, et le troisième Mahdi est le premier des croyants dans cette ronde tout comme il était le premier des croyants dans sa ronde en tant que Moïse (psl).

Donc ''il a deux noms'' dans les narrations avec lesquelles l'Imam Ahmed Alhassan (psl) et tous les Ansars on argumenté contre les chiites Duodécimains ( dont tous les Ansars s'accordent qu'il signifie ''deux personnages''), est pareil que ''il a trois noms'' qui est mentionné dans le Saint Testament, qui veut également dire ''trois personnages''.

Donc celui qui rejette cette clarification est le même que ceux qui s'appellent eux-même des chiites qui ont refusé la clarification de l'Imam Ahmed alHassan (psl) en ce qui concerne la narration ''le Qa'im a deux noms'' et prennent juste l'apparent de la narration.

Voilà, vous avez l'éclaircissement de l'endroit où se trouve Abdullah Hashem (psl) dans le Saint Testament, et toutes les louanges sont pour Allah seul seul seul, bien que revendiquer le testament est une preuve seule pour quiconque recherche sincèrement la vérité. Si Abdullah (psl) n'était pas véridique Allah (swt) aurait coupé sa vie avant même qu'il ne rende publique sa revendication.

Points Supplémentaires:
1. A côté de tout ce que nous avons mentionné ci-dessus, bien que les trois noms dans le Saint Testament (Ahmed, Abdullah, et Mahdi) font assurément référence à trois personnages différents, il est toujours correcte que le Prophète (pslsf) a attribué chacun d'eux au premier Mahdi (psl) car tous les Imams et les Mahdis (pse) sont une même lumière, et tous ceux qui méditent sur les Hadiths de la Famille de Muhammad (psl) trouveront qu'ils (pse) ont beaucoup de fois attribués à eux-mêmes les actions des autres, et vous trouvez l'Imam Ali (psl) disant ''Je suis Muhammad et Muhammad est moi'', et beaucoup beaucoup plus. En effet leur discours a plusieurs significations, et plusieurs interprétations. Aba Abdullah l'Imam Ja'far alSadiq (psl) a dit : ''En vérité, le seul mot de notre discours est interprété sur soixante-dix significations, et nous avons une sortie à partir de chacune des significations'' [Bihar alAnwar, v2, p184.] Donc le fait que ce soit correcte que les trois noms sont attribués à l'Imam Ahmed alHassan (psl) par le Prophète (pslsf), ne nie pas le fait absolu que les trois noms font également référence à trois personnages différents, comme cela a été clarifié au- dessus, car leur (pse) discours est interprété sur beaucoup de significations, et l'un des facteurs est la présence de gens qui puisse les porter/gérer (les significations).

2. Le bureau du Samiri de Najaf (qui est dirigé par des gens qui étaient parmi les ''Bitana'' et ''Walijah'' de l'Imam Ahmed alHassan (psl), ayant chuté comme les Hadiths le mentionnent clairement), ont dit à leurs partisans que le Saint Testament est devenu inutile après que l'Imam Ahmed alHassan (psl) l'ai revendiqué. Et assurément ils ont enseigné cela à leurs Ansars afin de les faire échouer à donner victoire aux Mahdis (pse) et les combattre (pse)

Donc nous disons : Ô maudit Samiri, donc que dis-tu au sujet du fait que l'Imam Ahmed alHassan (psl) a utilisé le Saint verset suivant comme une preuve : {Et lorsque Jésus, le fils de Marie, a dit, Ô enfants d'Israël, en effet je suis le Messager d'Allah pour vous confirmant ce qui est venu avant moi de la Torah et apportant de bonnes nouvelles d'un Messager à venir après moi, dont le nom est Ahmed.'' Mais lorsqu'il est venu à eux avec des preuves claires, ils ont dit, ''C'est une magie évidente.'' } [Le Saint-Coran verset 61:6]

Il a été mentionné beaucoup beaucoup de fois par les Ahlul Bayt (psl) que ''Ahmed'' mentionné dans le verset ci-dessus est le Messager d'Allah Muhammad (pslsf). Mais aussi dans ''Sharh Usul al-Kafi'' qui est un livre de confiance par les chiites, il a été mentionné qu'il y a un Prophète et un Imam tout deux appelés Ahmed, un naîtra à la Mecque et l'autre en Iraq et que le saint verset parlait de tous les deux en même temps. Et nous savons que l'Imam Ahmed alHassan (psl) a utilisé ce verset pour parler de lui (Ahmed alHassan (psl)). Donc Ô Samiri maudit nies-tu l'argument de l'Imam Ahmed alHassan (psl) ?

Evidemment ''Ahmed'' qui est mentionné dans le même verset, fait référence à Ahmed alHassan (psl), et aussi au Messager d'Allah Muhammad (pslsf).

Même Harmala le maudit ; Tawfik al-Maghribi puisse Allah le maudire, a dit dans son commentaire du livre le 13ème disciple ce qui signifie que la Prophétie ou le texte divin mentionnant un messager divin ou un personnage divin peut mentionner un nom singulier ou une description d'un personnage singulier mais qu'en fait il fait référence à plusieurs personnages, certains dans le futur proche et certains dans le futur lointain (signifiant qu'à court terme le texte s'appliquerait à un certain personnage divin, et à long terme il s'appliquerait à un autre personnage divin, etc). Et il (puisse Allah le maudire) a mentionné comment il y a un texte dans la bible qui – dans le futur proche – s'applique à la femme de Isaïe, mais dans le futur lointain il s'applique à la Vierge Marie (pse), et qu'il y a un texte dans la bible qui s'applique à Hézéchias sur le court terme, mais s'applique au Christ (psl) sur le long terme, etc

Alors clairement, Tawfik puisse Allah le maudire, admet encore que le texte divin a plusieurs sens et peut être appliqué à plusieurs personnages même si l'apparent du texte parle à propos d'un personnage "singulier". Donc nous demandons à Harmala le maudit et aux maudits Samiris du Bureau de Najaf, avez-vous oublié ? Ou vous prétendez d'avoir oublié ce que vous avez écrit de vos propres mains quand cela devenait une Preuve sur vous !!

Et nous ne disons même pas que Aba alSadiq Abdullah Hashem (psl) est le Saint Mawla Ahmed Alhassan (psl), plutôt ce que nous disons est que Abdullah Hashem Aba alSadiq (psl) est le second Mahdi et qu'il est ''Abdullah'' mentionné dans le Saint Testament du Prophète Muhammad (pslsf) qui protège de l'égarement, et il l'utilise aujourd'hui comme une preuve sur le peuple et vous dis que tout comme vous vous accordez tous que ''le Qa'im a deux noms'' signifie ''deux personnages ; L'Imam Mahdi (psl) et l'Imam Ahmed alHassan (psl)'', de même ''il a trois noms'' mentionné dans le Saint Testament signifie ''trois personnages ; Ahmed alHassan psl, Abdullah Hashem (psl), et Mahdi (psl) le premier des croyants (Moïse (psl) dans son retour)''.

Toutes louanges appartiennent à Allah seul seul seul.

{Ô notre peuple, répondez à l'Appelant d'Allah et croyant en lui ; Allah pardonnera pour vous vos péchés et vous protégera d'un châtiment douloureux. Mais celui qui ne répond pas à l'Appelant d'Allah ne provoquera pas l'échec [de Lui] sur la Terre, et il n'aura en dehors de Lui aucun protecteur. Ceux-ci sont dans un égarement manifeste.} [Le Saint-Coran 46 : 31-32]

Ô Ahmed, Ô Abdullah, Ô Mahdi, de vous Ô Ahlul Bayt est la bonté, et en vous est la bonté, et sur vous est la bonté.

Ô Allah envoie Tes prières sur Muhammad et la Famille de Muhammad les Imams et les Mahdis.

Traduit par le frère Franck


Image
#64959
Salam,

La passation de pouvoir se fait d’homme à homme.


A-16. Ali (as) était le premier Mahdi et Hassan et Hussain (as) ne portaient pas ce titre en même temps que Lui. Jamais il n’y eut plusieurs Mahdis à la fois.

Dans le testament du Prophète (s), il est question de remettre de main en main l’héritage.


''... ce sont les Douze Imams. Puis il y aura douze Mahdis après lui, donc si la mort vient à lui, qu'il le donne à son fils, le premier des rapprochés, il a trois noms, un comme le mien et celui de mon Père : Abdullah, Ahmed et le troisième nom est Mahdi et il est le premier Croyant''.
Source Al-Ghaybah par al-Toosi page 150


« Son fils », « Il a trois noms », « Il est le Premier Croyant ».


Il s’agit bien du Mahdi à venir… Un Seul avec trois noms !


Apocalypse 19

12 Ses yeux étaient comme une flamme de feu et il y avait de nombreuses couronnes sur sa tête. Il portait un nom écrit, que personne d'autre que lui ne connaît.



Il y a un nom à découvrir, que personne ne peut connaître à part celui qui le porte !

D’après le cinquième Mahdi Al-Baqir (as), le nom caché du Qa-im est Ahmad or le Yamani à qui certains font allusion ne l’a pas dissimulé…

Toujours à votre disposition.
A- Nom nouveau du Mahdi.

Salam, Après le Rappel. A-19. Nous avions d[…]

Ha- Houmaza, Calomniateurs.

Salam, Des calomniateurs. Ha-1. Al-Houmazah[…]

L- La Mère des Cités.

Salam, La Montagne des Montagnes. L-6. Il e[…]